· 

Rédaction web : 4 raisons de rédiger une introduction aux petits oignons

rediger une bonne introduction en redaction web

Ce n’est pas parce le chapô est une partie relativement courte de votre article de blog qu’il faut le négliger. Si tout le monde s’accorde à dire que la rédaction d’une bonne introduction est un essentiel de la rédaction web, peu d’entre eux sont en mesure de dire pourquoi les premières phrases d’un texte ont autant d’importance. Référencement naturel, intérêt du lecteur et même contenu de secours pour rédacteur web étourdi… autant de raisons qui nous poussent à bien rédiger nos introductions.

1. Près de 95% des visiteurs d'une page lisent le chapô

95% des internautes lisent l’introduction d’un article*. Et beaucoup d’entre eux ne vont pas forcément plus loin. Au même titre que le H1, les sous-titres ou encore les images, les premières phrases d’un article de blog, d’une page ou d’un texte publié sur internet attirent l’attention du lecteur. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’introduction se situe en haut de page et est accessible dans les toutes premières secondes suivant l’arrivée de l’internaute. Si le chapô n’est pas attractif, on risque de perdre l’attention du visiteur. 

 

*source : Bien rédiger pour le web d'Isabelle Canivet

 

2. Rédiger une bonne introduction retient le lecteur sur la page

Une bonne introduction, c’est un contenu qui donne envie de poursuivre la lecture. Pour arriver à ce résultat, il y a deux écoles aux méthodes diamétralement opposées : celle qui utilise la ruse et celle qui joue la transparence.

 

Faut-il garder une part de mystère au début de son texte ?

Non, surtout pas ! Comme mentionné plus haut, le lecteur décide rapidement s’il reste sur la page web ou s’il la quitte. Il lui faut un peu moins de 10 secondes pour savoir s’il est intéressé par le contenu ou pas. Si vous optez pour la rétention d’informations en pensant que ça poussera le visiteur de votre page à poursuivre sa lecture, vous vous trompez lourdement.

 

Écrire une amorce généraliste qui n’apporte pas une réponse à la problématique évoquée dans le titre est la meilleure façon de faire augmenter le taux de rebond de votre page web.

 

Comment rédiger une bonne introduction ?

Pour rédiger une bonne introduction, il est conseillé de :

  • Utiliser la méthode de la pyramide inversée (5W 2H)
  • Rédiger une introduction claire et en lien avec le contenu de l’article
  • Offrir au lecteur une réponse immédiate à sa question ou à son problème
  • Insérer le mot-clé principal
  • Employer un maximum de mots de vocabulaire en lien avec le champ lexical de notre sujet

 




Surtout, n’ayez pas peur de divulguer les informations importantes dès votre introduction et d’apporter immédiatement une solution au problème de l’internaute. Cela ne fera pas fuir le lecteur, au contraire ça aura pour effet de l’inciter à poursuivre sa lecture. S’il trouve une réponse à sa problématique dans le chapô, cela le rassurera sur le fait que le contenu qu’il s’apprête à lire lui sera utile. 

 

3. Un chapô optimisé booste le seo

Une autre raison qui pousse le rédacteur web à soigner le début de ses contenus est le référencement naturel. Une introduction optimisée est un énorme atout d’un point de vue SEO. Dès la première phrase, utilisez des mots du champ lexical de votre requête principale. Variez votre vocabulaire et insérez le mot-clé principal sur lequel vous souhaitez optimiser votre article de blog.

 

Sachez qu’une bonne introduction peut devenir un excellent H2 ! Certes, on s’écarte des pratiques usuelles de la rédaction web, mais si vous avez respecté les règles de la rédaction seo pour écrire les premières lignes de votre page, votre travail devait être payant ! Balisez votre introduction en H2 et restez à l’affût des résultats !




4. Google se sert de votre introduction pour créer une meta description

Personne n’est à l’abri d’une étourderie et certainement pas le rédacteur ou la rédactrice web. Si vous oubliez de rédiger une meta description, Google s’en chargera pour vous. Et pour ça, il va piocher dans le contenu de votre page et créer une méta description sur base de vos mots. Le plus souvent, il s’agit de termes ou de parties de phrases issues de votre introduction. D’où l’importance de bien soigner votre intro si vous ne souhaitez pas que Google affiche une meta description qui ne donne pas envie aux internautes de cliquer sur le title !

 

 

Maintenant que vous avez conscience de l’importance de bien rédiger une introduction, je me permets de vous donner un dernier conseil en guise de conclusion : écrivez votre intro une fois le corps de votre texte rédigé. Vous serez ainsi certain qu’elle sera bien en phase avec le contenu de votre article.


Rédactrice web depuis 2014, créatrice de la formation Rédaction Web Level up ! et formatrice en rédaction web, Audrey Clabeck est également gérante de l'agence de rédaction Digitext, spécialisée dans la stratégie de contenu. 

Sur Un Article sur le Web, elle publie ses conseils en rédaction web et parle de content marketing.


Écrire commentaire

Commentaires: 0

FRANCE

 

Un Article pour le Web

Agence éditoriale web et rédacteurs web freelance

 

54, rue Principale

57480 Haute-Kontz

France

 

+33 (0)7 62 14 0988

+33 (0) 3 82 59 03 24

contact@unarticlepourleweb.fr

 Grand-Duché de Luxembourg

 

Digitext sàrl

Agence éditoriale web et formation en rédaction web au Luxembourg et en ligne.

 

9-11, rue Louvigny

 L-1946 Luxembourg

Grand-Duché de Luxembourg

 

+352 691 127 687

Audrey@digitext.lu