· 

7 conseils pour rédiger un article de blog selon les codes de la rédaction web de 2021

Femme freelance qui rédige en extérieur

Qu'est-ce qu'un bon article de blog ? Et surtout comment rédiger un article qui répond aux règles de la rédaction web recommandées en 2021 ? Entre contraintes rédactionnelles, pratique de rédaction seo et astuces marketing, l'écriture d'un article demande beaucoup d'attention au rédacteur web. 

 

Nous vous livrons nos conseils pour rédiger des articles intéressants pour les lecteurs et appréciés par les moteurs de recherche.

C'est quoi un article de blog ?

On appelle article de blog, un contenu rédactionnel rédigé par un blogueur ou un rédacteur web sur le blog d'un site web. L'article de blog est constitué de texte et peut être agrémenté de contenus visuels tels que des photos ou des infographies et de contenus audiovisuels comme des vidéos ou des podcasts. S'il est optimisé pour le référencement naturel, on parlera alors d'article de blog SEO.

 


Comment rédiger un article de blog de qualité ?

Un article de blog de qualité est un texte qui répond aux grands principes de la rédaction web. Dans le cadre d'une mission de rédaction, il s'agira aussi d'un article qui répond au briefing de rédaction. Dans tous les cas, un bon billet de blog répondra clairement à la requête de l'internaute. 

 

Le saviez-vous ? : Selon Alioze, dans son article sur les chiffres et tendances du web 2020, plus de 2 millions de blog sont publiés chaque jour sur internet ! Imaginez le nombre d'articles que cela fait !

 

Je vous propose de passer en revue 7 tips à respecter pour rédiger un bon article de blog. 

7 conseils pour créer un article de blog de qualité

  1. Rédiger un bon titre pour son article
  2. Rédiger une introduction selon le principe des 5W et des 2H
  3. Respecter les règles de base de la rédaction web
  4. Adapter le ton de son article de blog à sa cible
  5. Adapter son contenu au comportement du lecteur sur un site web
  6. Bien structurer son contenu pour rédiger un bon article de blog
  7. Effectuer une relecture et une correction avant livraison ou publication

En 2021, ce n'est plus le style d'écriture du rédacteur web qui fait d'un article de blog, un bon article. C'est plutôt sa capacité à respecter les règles de l'écriture web et à comprendre les attentes du lecteur à qui il s'adresse. Parfois, il arrive qu'il soit compliqué d'allier plaisir de lecture et contraintes techniques, notamment si l'on souhaite s'attirer les faveurs de Google. La rédacteur ou la rédactrice web doit alors jongler entre propos agréables à lire et phrases respectant les techniques de rédaction seo

 

Dans tous les cas, si vous vous demandez comment rédiger un article de blog, sachez qu'il y a des éléments qui doivent absolument se retrouver dans votre contenu. C'est notamment le cas du mot-clé (ou des mots-clés), du vocabulaire proche d'un point de vue sémantique, des liens, des images, de l'introduction...

Il y a également des élements structurel et une certaine approche marketing à respecter : la présence d'une introduction et d'une conclusion, de mises en gras, d'une ou de plusieurs liste à puces... sans oublier que le contenu doit répondre à l'intention de recherche de l'internaute et être optimisé pour le référencement naturel...

 

Voyons ensemble 7 éléments qui vous assurent de respecter les règles de base de la rédaction web afin de rédiger de bons articles de blog pour votre site web.


1. Rédiger un bon titre pour son article

Si vous vous demandez comment rédiger un bon titre pour votre article, sachez que les principaux objectifs du titre est de donner envie à l'internaute de cliquer et d'indiquer de quoi traite le contenu.

 

Un bon titre : 

  • est attrayant
  • reflète le contenu de l'article
  • contient le mot-clé principal (ce qui est très important pour le référencement naturel)
  • ne dépasse pas 8 mots ou 70 espaces compris

Quelques exemples de titres qui incitent au clic : 

  • Le titre contenant un chiffre : Défi minceur : perdez 5 kilos en 1 mois
  • Le titre contenant le mot "comment" : Comment dépenser moins sans changer son train de vie ? 
  • Les titres contenant une promesse : Préparer un marathon en 6 mois, c'est possible !

Attention au clickbaiting !

exemple de titre putaclic

Le clickbaiting (couramment appelé en français le titre putaclic) est une pratique de rédaction à utiliser avec modération. Le titre putaclic est un titre attractif, rédigé dans le but de provoquer un maximum de clics. Malheureusement, le contenu de l'article n'est pas à la hauteur des espérances de l'internaute. Il se sent floué. Cette technique fréquemment utilisée dans la presse people est également présente sur le web. Si vous décidez de l'utiliser, c'est à vos risques et périls ! Les lecteurs mécontents risquent de quitter rapidement la page, ce qui envoie un très mauvais signal à Google. Vous aurez eu du trafic sur votre site web, mais vous aurez aussi fait fuir votre audience.

 

Dans le titre que nous voyons plus haut, le Premier Ministre n'aurait tout simplement pas relevé sa manche correctement, d'où la possibilité que l'injection ne soit pas réalisée exactement au bon endroit. Ennuyeux, certes, mais pas risqué. Nous sommes bien en présence d'un bel exemple de clickbait. 

2. Rédiger une introduction selon le principe des 5W et des 2H

Une introduction peut être courte, entre 30 et 50 mots, ou longue telle que souvent pratiquée dans le blogging US. Le but de l'introduction est de renseigner rapidement le lecteur sur ce que contient le texte. Pour cela, il est vivement conseillé de donner des informations importantes et pertinentes dès l'introduction. Notamment en la travaillant selon le principe des 5W et des 2 H. C'est à dire offrir une réponse à un maximum des questions suivantes : qui, quand, quoi, ou, comment, pourquoi, combien ?

 

Une introduction courte doit être : 

  • claire
  • concise
  • informative
  • attrayante

Une introduction longue dépasse la cinquantaine de mots. Elle peut parfois atteindre plusieurs centaines de mots. C'est notamment le cas de cet article rédigé par le blogueur et marketeur Jeff Bullas. Il nous offre dans cet article de blog un bel exemple d'introduction storytellée d'une longueur de 295 mots.

 


Envie de devenir rédacteur web ?

 

Besoin d'améliorer la qualité de vos contenus ? 

 

Rédaction Web Level Up ! Autonomie

 

Bénéficiez de l'offre de lancement  jusqu'au

11 avril 2021 !

 

250€ au lieu de 375€



3. Respecter les règles de base de la rédaction web

Bien écrire pour le web nécessite de respecter les règles de la rédaction web seo.

Les grands principes de la rédaction web sont : 

  • Rédiger des phrases courtes : généralement on essaiera de ne pas dépasser 20 à 25 mots et de respecter le principe d'une idée par phrase.
  • Éviter les gros blocs de texte en créant des paragraphes de 80 mots ou 4 ou 5 phrases maximum.
  • Utiliser des phrases à la voix active
  • Mentionner les informations importantes le plus tôt possible dans le texte
  • Bien structurer l'article : Le blogueur intègrera un titre H1 contenant le mot-clé principal, des sous-titres H2, H3... une ou plusieurs listes à puces ou ordonnées, une introduction, une conclusion, un ou plusieurs CTA (call to action).
  • Répondre à l'intention de recherche : pour cela le rédacteur web veillera à s'assurer que son contenu soit en phase avec ce que les moteurs de recherche en général, et Google en particulier, jugent être pertinent pour répondre à la requête de l'internaute.
  • Utiliser des mots-clés pour améliorer le référencement naturel : L'optimisation de contenu est importante pour augmenter le trafic d'un site web et espérer bien positionner sa page dans les résultats de recherche. 
  • Créer des liens pertinents : La présence de liens est également un facteur important en rédaction web seo. Il faut toutefois veiller à créer des liens aux ancres optimisées mais pas suroptimisées. Il faut également que la page visée par un lien traite d'un sujet identique ou proche de la page sur laquelle se trouve le lien.
  • Renseigner les balises et attributs : Balise title, balise meta description, attribut alt des images sont à compléter afin d'améliorer le reférencement naturel de la page.

4. Adapter le ton de son article de blog à sa cible

Pour que votre article vous aide à atteindre vos objectifs marketing, il doit s'adresser aux personas définis lors de la conception de votre stratégie éditoriale ou de votre guide de rédaction. On ne s'adresse pas à un ado comme à un adulte. On ne s'adresse pas non plus à des lectrices d'un blog mode et beauté comme à des lecteurs d'un blog sur le moto-cross. Adapter le ton de l'écriture aux personas (visiteurs idéaux d'un site web ou buyer personas) est donc primordial pour fidéliser un lectorat et créer un lien entre le blogueur ou l'entreprise et ses lecteurs.

 

5. Adapter son contenu au comportement du lecteur sur un site web

Le principe du flipper adapté à la lecture sur PC
Image issue du site Nielsen Group : Comportement du lecteur

Soyons honnêtes on ne publie par un article sur un site web pour offrir de la lecture aux internautes. Le blog professionnel ou d'entreprise est un outil puissant dans une stratégie de contenu. Qui dit stratégie dit objectifs et mise en place d'un plan pour les atteindre. Vos clients vous demanderont probablement également d'optimiser vos articles pour améliorer leur positionnement dans les résultats de recherche de Google.

 

Le but du blogueur est bien de faire passer un ou plusieurs messages aux internautes. Pour y arriver, il devra placer les informations qu'il juge importantes aux endroits de la page web les plus visibles pour le lecteur. Plusieurs études ont été menées pour comprendre le comportement du lecteur sur une page web. Il en ressort qu'un internaute qui lit sur ordinateur ou sur smartphone a pour habitude de : 

  • Lire les titres
  • Porter plus d'attention aux éléments se trouvant sur la gauche de la page
  • Être attiré par les éléments visuels (CTA, formulaire, image)
  • Passer plus de temps sur les éléments du haut de page et de porter moins d'attention aux éléments de bas de page
  • Avoir une vision en "flipper", c'est à dire de sauter de bloc en bloc sur la page web

6. Bien structurer son contenu pour rédiger un bon article de blog

Pour garder le lecteur sur une page web et limiter ainsi le taux de rebond, il est important de faciliter la lecture et la compréhension des informations. Pour cela, le rédacteur web va organiser les informations au sein de la structure de l'article

Il n'existe pas de structure d'article obligatoire en rédaction web, mais vous pouvez utiliser les éléments suivants pour structurer votre contenu et organiser les informations qui se trouveront dans votre article de blog SEO : 

  • Le H1 : Il s'agit du titre de votre article. Il doit contenir votre mot-clé et faire moins de 70 caractères espaces compris. Il est important pour booster le SEO de votre page web.
  • Les sous-titres : Ils s'utilisent pour hiérarchiser votre contenu. Il existe 5 niveaux de sous-titres en rédaction web : H2, H3, h4, H5, H6. Le H2 a plus de poids au point de vue référencement naturel qu'un H3 et ainsi de suite.
  • L'introduction : Elle sert à donner un aperçu du contenu de l'article. Elle doit idéalement contenir le mot-clé principal ou une déclinaison proche. 
  • La liste à puces : Elle sert à mieux mettre en valeur des éléments que l'on énumère (dans le cas d'une liste à puces) ou les étapes d'une procédure (dans le cas d'une liste ordonnée). Son atout est de rendre les informations plus lisibles pour le lecteur.
  • La table des matières : Intégrée avec des ancres de lien, elle permet aux lecteurs de se rendre directement à un endroit précis de l'article. 
  • Le Call to action ou CTA : Il permet d'inciter le lecteur à faire une action : demander un devis, entrer en contact avec l'entreprise, télécharger un document...

Conseil : Certains rédacteurs web préfèrent mentionner les informations importantes en bas de leur article. C'est une erreur à ne pas commettre. L'internaute risque de quitter le site s'il ne trouve pas rapidement l'information qu'il vient chercher. Le principe de la pyramide inversée est une bonne pratique pour éviter cette erreur.

7. Effectuer une relecture et une correction avant livraison ou publication

Enfin, il est fortement conseillé de relire votre article de blog avant de le publier ou de livrer à votre client si vous êtes rédacteur ou rédactrice web. Pour cela, il existe de nombreux correcteurs orthographiques gratuits et payants. Antidote est un outil de correction fiable que vous retrouverez dans notre top 10 des correcteurs orthographiques.

N'oubliez pas personne n'est à l'abri de faire une faute d'orthographe ou de grammaire ! D'où l'importance d'une bonne relecture de votre texte. 

 

Désormais, vous en savez plus sur la façon dont rédiger un bon article de blog. Il n'y a plus qu'à mettre nos conseils en pratique. Vous souhaitez apprendre la rédaction web SEO ? Vous envisagez de devenir rédacteur web ou d'améliorer vos compétences rédactionnelles ? Rejoignez l'un de nos programmes de formation en rédaction web en ligne.


Rédactrice web depuis 2014, créatrice de la formation Rédaction Web Level up ! et formatrice en rédaction web, Audrey Clabeck est également gérante de l'agence de rédaction Digitext, spécialisée dans la stratégie de contenu. 

 

Sur Un Article sur le Web, elle publie ses conseils en rédaction web et parle de content marketing.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    AMOURO (vendredi, 02 avril 2021 17:37)

    J'ai lu votre article. C'est très intéressant et très instructif. Je vous remercie sincèrement.
    Pour les logiciels de plagiat, à part Quetext, lequel, vous nous conseillé ?

FRANCE

 

Un Article pour le Web

Agence éditoriale web et rédacteurs web freelance

 

54, rue Principale

57480 Haute-Kontz

France

 

+33 (0)7 62 14 0988

+33 (0) 3 82 59 03 24

contact@unarticlepourleweb.fr

 Grand-Duché de Luxembourg

 

Digitext sàrl

Agence éditoriale web et formation en rédaction web au Luxembourg et en ligne.

 

9-11, rue Louvigny

 L-1946 Luxembourg

Grand-Duché de Luxembourg

 

+352 691 127 687

Audrey@digitext.lu