· 

Rédiger une phrase courte, un basique de la rédaction web

Rédactrice web qui rédige une phrase courte

Temps de lecture : 4 minutes

En rédaction web, la lisibilité du texte est l’un des éléments clés qui définissent la qualité d’un contenu. Mais rédiger une phrase courte n’est pas si facile qu’on le croit. Le rédacteur doit savoir laisser de côté ses envolées littéraires pour ne garder que l’essence même du message à transmettre. Mais pourquoi faut-il rédiger des phrases simples et courtes ? Quand certains s’offusquent de prendre les lecteurs pour des abrutis, d’autres ont compris pourquoi en rédaction web, simplicité rime avec qualité

Voici donc les 3 raisons pour lesquelles on demande aux rédacteurs de contenus de rédiger des phrases courtes :

  •    Elles facilitent la lecture sur écran
  •   Les lecteurs ne sont pas tous des experts
  •  Il faut fournir rapidement l’information à l’internaute

Une phrase courte facilite la lecture sur écran

Et quand on dit écran, on pense ordinateur, tablette, mais aussi smartphone. Avez-vous déjà essayé de lire un livre sur votre smartphone ? Si c’est le cas, j’image que vous avez du avoir mal au pouce et les yeux qui se perdent dans la multitude de mots.

 

C’est bien pour cela que l’on ne cesse de répéter dans les formations pour devenir rédacteur web : écrivez une phrase courte ! Parce que sur écran et surtout sur smartphone, les longues phrases sont trop compliquées à lire. Ajoutez à cela une publicité ou un pop-up qui vient s’afficher, un coup de scroll un peu trop énergique et vous avez vite fait de perdre le fil de votre lecture.


Nos lecteurs ne sont pas forcément des experts

Lecteur perdu face à un article compliqué

L’une des grandes erreurs que je retrouve dans les textes rédigés par mes clients, c’est le fait de vouloir démontrer à tout prix leur expertise. Pour prouver qu’ils sont bons, ils sont prêts à tout, et apparemment, même à perdre le lecteur en cours de page.

 

Il est important de prendre en compte le niveau de compréhension du lecteur. Et ce n’est pas offensant ! J’entends souvent dire : oh, mais ça va, le lecteur n’est pas idiot. C’est vrai. Mais si on demande de rédiger des phrases courtes et simples, c’est aussi parce que le lecteur n’a pas forcément le même niveau d’expertise que vous.

Adapter le niveau de difficulté d'une phrase à votre persona

L’article de blog est souvent l’un des éléments d’une stratégie de contenu. Une stratégie de contenu se base, en partie, sur la rédaction d’articles destinés à attirer et fidéliser des lecteurs représentatifs des acheteurs de la marque.

 

Mise en situation :

 

Imaginez qu’un éditeur de logiciel de paie explique en détail quels sont les éléments techniques qui permettent à sa solution de sortir des fiches de salaires. Croyez-vous vraiment que la personne à la recherche d’un tel logiciel va se dire : oh, génial ! Non, au contraire. Si les informations lui semblent trop complexes, le lecteur risque de chercher une information plus claire sur un autre site.

 

À contrario, un magazine web qui s’adresse à des chefs d’entreprise ou un public d’experts dans un domaine peut se permettre d’aller plus loin dans la complexité des propos. Tout en respectant la notion de phrase courte. 

Développe ta propre clientèle et augmente ton CA !

Le guide ultime pour se passer enfin des plateformes de rédaction.


Rendre service au lecteur grâce à un contenu clair

L’utilité du contenu est un critère de qualité en rédaction web. Et cela impacte le référencement naturel d’un site web.

En tapant une requête sur Google, le lecteur s’attend à trouver une réponse à son questionnement, ou un article ciblant parfaitement sa requête. C’est à vous d’y répondre.

 

Il m’est arrivé de rencontrer  des rédacteurs qui délivraient volontairement l’information essentielle à la fin de leur article afin de pouvoir garder l’internaute plus longtemps sur la page. Grave erreur ! Oui, le temps passé sur une page est un élément qui définit la qualité d’un article sur Google. Mais si vous écrivez 500 mots avant de délivrer l’information que le lecteur venait chercher, il y a de fortes chances qu’il soit déjà parti chercher son information sur un autre site. Dans ce cas de figure, le taux de rebond monte en flèche et la page descend dans les résultats de recherche sur Google.

Tenir compte du contexte de lecture pour délivrer l'information

Mettez-vous la place d’une personne dont l’huile de sa friteuse prend feu. Paniquée, elle tape sur Google : éteindre friteuse en feu.

 

Croyez-vous qu’elle ait envie qu’on lui raconte que l’huile végétale s’enflamme à 230° ou qu’on lui donne la définition de l’auto-inflammation ? Non ! L’information qu’elle cherche c’est : recouvrez progressivement le feu pour couper l’alimentation en oxygène. Utilisez une serviette ou une plaque de four. Si cela ne suffit pas, jetez du bicarbonate de soude. Ces informations importantes pour elle doivent se trouver dans l’introduction.

 

Encore une fois, le contexte dans lequel se trouve le lecteur est l’une des raisons qui poussent le rédacteur à préférer la phrase courte et simple à comprendre.

Comment rédiger une phrase courte ?

On reconnait une phrase courte à :

  •  Sa taille : 30 mots par phrase est le grand maximum. Si possible on essaie même de se limiter à 20 mots.
  • Sa clarté : Pour qu’une phrase soit facilement compréhensible, on suit le principe suivant : 1 phrase = 1 idée
  • Sa structure : sujet + verbe + complément. On évite les superlatifs et tous les autres mots qui ne servent pas la compréhension

Alléger son style d’écriture demande beaucoup de pratique. Les jeunes rédacteurs, surtout s’ils sortent d’un cursus littéraire, ont tendance à vouloir trop bien faire. La rédaction web n’est pas une technique d’écriture créative, même si certaines branches comme le storytelling s’en rapprochent.

 

En fait, c’est compliqué de faire simple. Beaucoup ont tendance à croire que leur texte est moins bon après remaniement qu’avant. C’est faux. Un bon article pour le web est un article qui contient des paragraphes et des phrases courtes.

 

Un dernier conseil, si vous souhaitez vérifier la lisibilité de votre article de blog, lisez-le sur smartphone. C’est le test ultime pour savoir si votre article est lisible sur un petit écran.


Rédactrice web depuis 2014 et formatrice en rédaction web, Audrey Clabeck est également gérante de Digitext Luxembourg, une agence éditoriale web spécialisée dans la stratégie de contenu. Elle est également la créatrice de la formation Rédaction Web Level Up ! 

 

Sur Un Article sur le Web, elle publie ses conseils en rédaction web et parle de content marketing.

 

Besoin d'optimiser votre stratégie de contenu ? : Contact@unarticlesurleweb.fr ou Audrey@digitext.lu


À lire aussi pour apprendre à mieux rédiger pour le web

recherche documentaire en rédaction web

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Rabéa Riad (jeudi, 30 juillet 2020 12:41)

    Bonjour
    Très bon article, je l'ai lu avec plaisir. Merci.
    En effet, la simplicité est dépouillement du superflu ! Le travail précède l'expression et ne se voit guère. « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement ». Nicolas Boileau

  • #2

    Audrey - Un Article pour le Web (jeudi, 30 juillet 2020 13:01)

    Merci pour votre commentaire Rabéa,
    Je ne connaissais pas cette citation. Je la trouve très juste.
    Bonne journée

FRANCE

 

Un Article pour le Web

Agence éditoriale web et rédacteurs web freelance

 

54, rue Principale

57480 Haute-Kontz

France

 

+33 (0)7 62 14 0988

+33 (0) 3 82 59 03 24

contact@unarticlepourleweb.fr

 Grand-Duché de Luxembourg

 

Digitext sàrl

Agence éditoriale web et formation en rédaction web au Luxembourg et en ligne.

 

9-11, rue Louvigny

 L-1946 Luxembourg

Grand-Duché de Luxembourg

 

+352 691 127 687

Audrey@digitext.lu