· 

7 astuces infaillibles pour écrire vite et bien un article de blog + Bonus

écrire vite un article de blog

Temps de lecture : 8 minutes

Quel rédacteur ne s’est jamais retrouvé dans la situation suivante : écrire, puis effacer, encore et encore… pour finalement, avoir travaillé quelques heures pour un résultat qui ne le satisfait pas ? C’est dans ces moments que l’on se rend compte qu’écrire vite et bien, n’est pas forcément naturel.

 

Travailler sur un article dont on ne voit pas la fin, ça nous est arrivé à tous et ça m’est encore arrivé pas plus tard qu’hier. J’étais en train d’écrire un article pour mon blog et impossible de lancer la machine. Je ne parle même pas de contenu SEO ou d’un article voué à atterrir en première page de Google, non, là, je vous parle d’une simple ébauche d’article de blog. Alors, oui, certains rédacteurs web diront que pour bien écrire il faut du temps… je les rejoins sur ce point. Mais pourquoi certains jours, nos doigts virevoltent sur le clavier, alors que d’autres, ils ne font qu’enchaîner lettres et back spaces ?

 

Et si la lenteur de notre rythme d’écriture n’était due qu’à un manque de rigueur ? Et si la mise en place d’une routine d’écriture – expression oh combien désagréable quand il s’agit d’un travail un tant soit peu créatif – nous aidait à rédiger un article plus vite ? Et si productivité et qualité pouvaient pour une fois aller de pair ?

 

Si vous aussi, vous rêvez de pouvoir écrire un bon article de blog en un temps record, voici quelques idées que je vous invite à tester. Vous êtes un bon rédacteur web ? Alors, en appliquant ces méthodes vous continuerez à créer du contenu de qualité pour vos lecteurs et à générer du trafic sur votre site web.

 

Ah, j’oubliais… certaines sont à tester avec modération 😉

Chronométrer son temps de travail

Oui, je vous propose clairement de faire la course contre la montre ! Vous seriez étonné de voir à quelle vitesse notre cerveau est capable de trouver des idées en un temps record. Vous seriez encore plus étonné de voir qu’en se donnant un temps imparti pour la rédaction d’un article, on arrive à mieux se focaliser sur l’objectif tout en créant un contenu rédactionnel pertinent.


Vous trouvez cet article utile ? Partagez-le !


 

Un coup de rush ? Une deadline à respecter ? Un travail qui ne nous apporte aucun plaisir, mais qu’il faut tout de même réaliser ? Si je me retrouve dans l’une de ces situations, je mets mon téléphone sur la fonction chronomètre.

 

Le but ? Travailler 30 minutes non-stop en restant concentrée uniquement sur mon objectif : ce travail de rédaction. Vous seriez étonné de voir à quelle vitesse on peut avancer sur un article dans pareille situation.


Prendre conscience de ce que l'on fait

Imaginez qu’il est 18 h. Vous venez de passer 8 ou 9 heures de votre temps devant votre écran d’ordinateur et là, triste constat : vous n’avez pas été productif. Le pire, c’est quand cette situation se répète durant plusieurs jours. À la fin de la semaine, soit votre chiffre d’affaires est déprimant, soit vous n’avez rien publié sur votre blog d’entreprise.

 

Pour le blogueur, prendre conscience de son manque de productivité est une chose, corriger le tir en est une autre. Je me suis déjà posé la question suivante : Si j’avais été motivée, aurais-je pu rédiger cet article plus rapidement ? Ou encore, combien de temps la rédaction de ces contenus m’aurait-elle pris si j’avais eu un autre état d’esprit ? 

 

On est clairement dans la situation où il est grand temps de se donner un bon coup de pied aux fesses. On doit écrire, point barre.

Alors il y a deux écoles qui s’affrontent quand il s’agit de rédaction :

  • Le Boot Camp : on fait ce qu’on aime le moins en premier
  • La colo : on s’écoute et on fait ce qu’on aime pour avancer

Personnellement, je suis plutôt encline à utiliser la version Boot Camp… on arrache le pansement d’un bon coup sec, c’est rude… mais ce qui est passé est oublié. Cependant, je comprends tout à fait que vous puissiez être attiré par la version « colo ». Certainement avez-vous besoin d’être à l’écoute de vos besoins, de vos envies pour pouvoir écrire rapidement. 

Se fixer des objectifs

Si vous aimez faire des listes, cette solution est pour vous et s’applique également à la rédaction de contenu : faire un plan de travail à la journée pour rédiger ses articles plus vite.

 

Attention toutefois à rester réaliste et à ne pas noircir une feuille de tâches à faire et d’articles à écrire. L’idée serait plutôt de lister quelques actions à réaliser impérativement dans votre journée et de faire en sorte de vous tenir à votre to do list. Par exemple : terminer d’avoir rédigé un article, créer 5 fiches produits optimisées et chercher X nouvelles requêtes Google à exploiter pour de futurs articles.

 

Pour ma part, je combine des travaux d’écriture importants et/ou urgents avec des séances de rédaction plus fun ou moins exigeantes. Comme en ce moment, je prends beaucoup de plaisir à rédiger cet article de blog et je progresse assez bien. Il est 16 h, j’ai déjà travaillé 7 heures et cette séance d’écriture « festive » est un vrai régal.

 

Le soir, avant de me déconnecter, je prépare ma liste pour le lendemain. Ainsi, le matin, je sais déjà ce qui m’attend. Je ne perds pas de temps et je peux rédiger plus rapidement. Ma liste est accrochée au mur (oui, un papier !) et au fur et à mesure que j’avance, je coche les tâches accomplies.


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


Créer un processus de rédaction pour écrire vite son article de blog

L’une des erreurs que je commettais souvent, était de réaliser toutes les tâches liées à la rédaction d’un article de blog en les enchaînant. Je faisais des recherches, je créais mon plan, je cherchais le mot-clé, je rédigeais, j’optimisais mon contenu et je corrigeais mon article en une seule séance de travail. En clair, je commettais une grave erreur. Pour moi, lorsque je commençais à rédiger un article, je devais le terminer dans la foulée.

 

Aujourd’hui lorsque je rédige des articles, je découpe mon processus de rédaction en plusieurs étapes : 

infographie écrire vite un article de blog

Étape 1 : analyse des mots-clés et structure

  1. Recherche de mots-clés
  2. Recherches documentaires
  3. Structurer l’article (pyramide inversée, titre, sous-titres)

Étape 2 : Rédaction de l'article de blog

  1. Rédaction

Étape 3 : Relecture et optimisation de l'article

  1. Relecture, travail sur la sémantique
  2. Correction des fautes
  3. Optimisation pour les moteurs de recherche

Étape 4 : Visuels, intégration et autres joyeusetés SEO

  1. Recherche de visuels
  2. Mise en forme et balises
  3. Intégration sur Wordpress ou un autre Cms
  4. Maillage interne et autres joyeusetés SEO

L’un des gros avantages de l’écriture par séquence est d’avoir plus de temps pour réfléchir à son sujet. En avancement progressivement, le rédacteur est plus agile, il peut mieux juger s’il est sur la bonne voie et si ça n’est pas le cas, il peut très facilement rectifier le tir.

 

Personnellement, je trouve qu’il n’y a rien de plus frustrant que de devoir réécrire un article en entier, car on n’est pas satisfait du résultat final.Créer un schéma de travail m’a permis de rédiger mes articles de blog plus vite  sans diminuer leur qualité.

Rédigez tous les jours

Ça, c’est une petite astuce que je tiens de Gregory Lagrange, l’un des marketeurs français les plus discrets, mais dont les séquences d’emailing valent de l’or et me procurent souvent ma dose de fous rires quotidienne.

 

Son principe pour avancer dans ses projets de rédaction rapidement est de ne jamais rester un jour sans écrire. Pourquoi ? Car on évite le syndrome du lundi. Eh oui, s’il n’y a pas de week-end, il n’y a pas de reprise et, pour certains rédacteurs ou créateurs de contenus, il n’y a pas de blues du lundi matin.

 

Attention, Grégory Lagrange ne dit pas qu’il faut travailler 7 jours sur 7, non, non — il est même opposé à l’idée de trop travailler — il dit simplement qu’être actif professionnellement chaque jour permet de ne pas créer de coupures nuisibles à sa productivité et surtout, pire, à sa motivation.

 

Personnellement, je réponds à certains emails, je prépare mon planning de la semaine, je fais quelques plans d’articles… bref, je prépare le terrain pour que ma semaine se passe au mieux. Je découpe mon activité du week-end en 2 ou 3 séances d’une à 3 heures de travail. J’aime planifier ses séances de rédaction le matin, quand tout le monde dort encore à la maison. 

Ne pas se laisser distraire

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d’être en pleine rédaction et tout d’un coup, de vous arrêter parce que vous vous souvenez avoir vu une information intéressante quelque part qui pourrait parfaitement s’intégrer à cet endroit du billet de blog ? Moi si. Souvent même. Et là, je me mets à chercher, « ah c’est peut-être sur ce site web » ou « mais si X à tweeté à ce propos »… et voilà comment j’avais la salle habitude de casser mon rythme de rédaction.

 

Maintenant, je laisse un espace en couleur et poursuis ma rédaction. Je fais les recherches après avoir terminé le premier jet de mon texte. Vous ne vous imaginez pas à quel point le simple fait de repousser la recherche d’une référence ou d’une information m’aide à rédiger mes articles plus rapidement !

Oser laisser un article de côté

Pourquoi vouloir absolument terminer cet article qui nous donne tant de mal ? Si c’est un projet d’écriture destiné à être publié sur notre propre blog, pourquoi nous obstinons-nous à vouloir finaliser la rédaction à tout prix au risque de devoir réécrire l’article.

 

Il m’arrive parfois qu’un sujet me semble être une bonne idée et puis une fois l’article commencé, je ressens comme un malaise. Quelque chose ne va pas. Je travaille lentement, l’idée que je me faisais de cet article est loin du résultat donné… Cela peut aussi m’arriver lorsque je travaille sur des articles pour certains clients. J’ai créé le planning éditorial, je prends l’une des idées d’articles validées et pourtant, je peine à produire ce texte.

 

Dans une telle situation, la seule solution pour moi est de suspendre sa rédaction et de traiter un autre sujet. En tant que rédactrice, c’est rageant, mais la rédaction est tout de même un travail dans lequel il y a un certain aspect créatif. Parfois, on sent que les idées sont là, mais on a du mal à les transformer en un tout cohérent. Eh bien dans ce cas, je sauvegarde mon brouillon et je sais qu’un jour, je pourrais le reprendre et finaliser cet article sans avoir perdu trop de temps.

Astuce bonus pour rédacteur majeur !

Warning ! Évitez de tester cette pratique sur un contenu professionnel. Écrire sous influence permettrait de produire du contenu original ou du contenu attractif et qualitatif. Loin de moi l’idée de vous dire que vous devez vous transformer en Jack Kerouac, mais un petit verre ferait diminuer la tension et lèverait tous les freins à notre créativité. Une technique à tester avec modération comme je vous le disais au début de cet article, mais qui sait, pourrait vous aider à attirer des lecteurs.

Prêt à écrire vite votre article de blog ?

Et voilà, vous avez maintenant quelques pistes pour augmenter votre productivité tout en continuant à écrire du contenu engageant. Allez-vous arriver à rédiger un article rapidement en appliquant l’une d’entre-elles ? Je l’espère en tout cas. Vous aussi vous avez des trucs pour écrire vos articles plus vite ? L’espace commentaires est à vous ! Et je vous dis à bientôt avec un nouvel article ! 


Rédactrice web depuis 2014 et formatrice en rédaction web, Audrey Clabeck est également gérante de Digitext, une agence éditoriale web spécialisée dans la stratégie de contenu. 

 

Sur Un Article pour le Web, elle publie ses conseils en rédaction web et parle de content marketing.

 

Besoin d'optimiser votre stratégie de contenu ? : Contact@unarticlesurleweb.fr 


À lire aussi pour booster votre blog pro :

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    Magali (jeudi, 23 avril 2020 15:25)

    De belles pistes Audrey, :). Je pense qu'effectivement, rédiger un peu tous les jours, et surtout découper le travail de rédaction d'un article est bénéfique. Comme tu le soulignes justement, faire les recherche en amont, permet également de nous projeter plus aisément dans sa structure puis sa rédaction. J'obtiens moi-même de meilleurs résultats en lisant une première fois tout ce que j'ai pu trouvé sur un sujet et en laissant reposer, soit une journée, soit quelques jours.
    Il m'arrive de laisser un article de côté, mais que cela est frustrant lorsque cet article est pour un client. Et stressant, car on a toujours la peur de ne pas respecter, du coup, la dead line. Autre méthode, lorsque vraiment notre imagination et notre créativité semble s'être fait la malle : marcher. Chez moi, le mouvement est source de création, donc, malgré ce confinement je profite de ce temps accordé d'une heure de marche. Et parfois, malheureusement, ce n'est pas sur le sujet épineux que la solution arrive mais pour un autre sujet.

  • #2

    Audrey - Un Article pour le Web (jeudi, 23 avril 2020 15:56)

    Merci Magali ! Il est vrai que prendre l'air est une solution qui fonctionne également très bien pour moi.

  • #3

    Magali B (jeudi, 23 avril 2020 20:30)

    Merci Audrey ! Très intéressant! C'est vrai, j'ai tendance à chercher une info en cours de rédaction et ça casse le rythme. Je vais arrêter de faire ça...�
    J'utilise la méthode pomodoro avec une appli et du coup je reste hyper concentrée.

  • #4

    Audrey - Un Article pour le Web (vendredi, 24 avril 2020 10:10)

    Ultra-connectée Magali à ce que je vois. Oui, c'est le principe de la méthode Pomodoro. Et c'est vrai que ça fonctionne très bien. La rédaction c'est un peu comme un QCM d'examen... tu commences par faire tout ce que tu sais, puis tu reviens à ce qui te bloque. Du coup, moins de stress !

  • #5

    Alix - Rédactiv (vendredi, 24 avril 2020 12:19)

    Intéressant, j'en pratique plusieurs avec succès. Mais pour moi, le plus important, c'est le sujet. Quand il me passionne, les mots coulent de source, quand ça me rase, il faut me les arracher des tripes...

  • #6

    Audrey - Un Article pour le Web (dimanche, 26 avril 2020 10:07)

    Je comprends Alix. C'est pour ça que je commence toujours ma journée par ce qui me plaît le moins.

  • #7

    Lisa (mercredi, 29 avril 2020 09:12)

    Un grand merci pour tous ces précieux conseils Audrey !

FRANCE

 

Un Article pour le Web

Agence éditoriale web et rédacteurs web freelance

 

54, rue Principale

57480 Haute-Kontz

France

 

+33 (0)7 62 14 0988

+33 (0) 3 82 59 03 24

contact@unarticlepourleweb.fr

 Grand-Duché de Luxembourg

 

Digitext sàrl

Agence éditoriale web et formation en rédaction web au Luxembourg et en ligne.

 

9-11, rue Louvigny

 L-1946 Luxembourg

Grand-Duché de Luxembourg

 

+352 691 127 687

Audrey@digitext.lu