· 

Comment trouver et traiter un sujet d'article ?

Quand tu es rédacteur web, tu dois proposer des sujets d’articles pour les blogs de tes clients, mais les missions se suivent et ne se ressemblent pas !

 

Récemment, une agence me demande de rédiger un article de blog très particulier. Elle m’apporte un sujet qui me fait quelque peu « tilter ». Je l’en informe.

Je commence mes recherches et là… rien ! Que dalle ! Que pouic ! Que couic ! (Oui, on dit les 2 !).

En français, en anglais… je fais le tour du monde… personne ne s’intéresse, de près ou de loin, à la problématique de mon agence.

 

Je constate que ce procédé n’est pas si rare : le client arrive avec une question choisie au pif, au doigt mouillé, à l’instinct… nullement basée sur les attentes des internautes.

C’est là que le rôle du rédacteur web prend tout son sens. Tu n’exécutes pas seulement des commandes, tu conseilles ! À toi de lui expliquer ce qui ne va pas et pourquoi.

 

 

Voici donc un petit guide contenant chaque étape pour trouver un bon sujet d’article sans passer par la méthode « mon petit doigt m’a dit » !

 

Définis ton persona pour trouver de bons sujets d’articles

Le persona est un terme issu du marketing. Il représente le client cible, un individu fictif qui a une problématique, un besoin auxquels notre texte doit apporter une réponse.

Comprends la nécessité du persona avant d’élaborer tes sujets de rédaction


Créer ton persona va te permettre d’éviter d’être « à côté de la plaque ». En effet, si tu t’adresses à un « boomer » en lui parlant de son « daron » ou de son « look BG », tu risques de manquer ta cible…

Inversement, essaie de communiquer avec un lycéen en employant des expressions comme « se casser la margoulette », et je crains que tu ne le perdes en route 😊

Tu dois non seulement adapter ton langage, mais aussi tes références.

 

Pour bien définir ton persona, tu dois comprendre à qui on parle (et on vend !) et surtout comment on doit présenter le produit. C’est une étape essentielle pour les blogs, comme pour les pages de vente.

 

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le :)



Quand tu auras défini ton persona, tu pourras établir une stratégie de contenu pour l’atteindre et tu définiras les principaux axes de ta communication :

·         quels formats et dans quelles proportions : livre blanc, articles de blog, vidéos, publications sur les réseaux sociaux, webinaires, etc. ;

·         quels mots ;

·         quel angle ;

·         quels canaux : LinkedIn, Facebook, Youtube, TikTok, Instagram, site web ;

·         quelles techniques : storytelling, copywriting, blogging…

 

Crée ton persona et définis ta stratégie éditoriale

D’abord, tu vas établir le profiling (ou profilage) de ton audience. Le plus souvent, c’est ton client qui te l’apporte. C'est un premier guide. Grosso modo (il faudrait un article entier voire un livre blanc sur le sujet), tu vas analyser ta cible et répondre à plusieurs questions :

 

·         quelle est-elle (âge, sexe, catégorie socio-professionnelle…) ;

·         quel est son langage ;

·         quels sont ses intérêts ;

·         quel est son besoin ;

·         autres paramètres essentiels pour la comprendre.

 

S’il existe déjà des textes, il te faudra connaître son pain point : ce qui irrite ton audience et qu’il faut modifier.

 

Une fois que tu as une idée précise de ton audience, tu vas pouvoir créer ton persona.

 

À toi de rédiger sa fiche persona : prénom, âge, sexe, profession, milieu social et culturel, niveau de vie, lieu de vie, centres d’intérêt…

Exemple 

 

Pour des écharpes de portage : Amandine, 27 ans, femme, professeur d’histoire au collège, 2 enfants, revenus du ménage 35 000 euros annuels, niveau culturel bac + 5, habite en Région parisienne, pratique le yoga et le mindfullness, aime l’art moderne, les voyages et les concerts de musiques du monde. Pain point : déteste les écharpes made in China, recherche du fait-main local.

La construction du persona peut être assez longue et nécessiter de répondre à de nombreuses subtilités.

 

Il ne devra pas sortir de ton imagination ni de tes préjugés… que sais-tu des startupeurs si tu vis entouré de retraités et inversement ?

 

Pour définir ton persona, tu devras :

·         questionner ton client ;

·         engager tes propres recherches ;

·         analyser des statistiques ;

·         utiliser des outils ;

·         effectuer des recherches sur les forums et les réseaux sociaux qui traitent du domaine ou de la thématique de ton client.

 

À noter : Rien ne t’empêche de créer plusieurs personas et de dédier à chacun un texte différent si le produit ou l’activité que tu vends répond à la problématique de plusieurs profils.



Trouve les bons mots-clés pour optimiser tes contenus

C’est quoi, un mot-clé ? C’est le mot que tape l’internaute lorsqu’il lance une requête sur Google (ou tout autre moteur de recherche).

 

On sait qu’il ne consultera que les premiers résultats de recherche et ne perdra pas de temps à s’enfoncer dans les lointaines pages de résultats (les lointaines SERP, dans le jargon).

Réalise une étude de mots-clés

Une étude préalable des mots-clés (avec des connaissances SEO) est indispensable ! Tu peux aussi faire appel à certains outils, comme Ubersuggest, Google Trends, SEOQuantum, Ranxplorer et même un petit add-on Firefox, plutôt facile et sympa : keyword everywhere.

Développe le champ sémantique autour du mot-clé

Ensuite, pour développer ton champ sémantique autour du mot-clé choisi, tu pourras te faire aider d’outils comme :

·         1.fr ;

·         Yourtext.guru ;

·         Semrush ;

·         Seoquantum (encore lui !).

 

Ce sont des outils qui aident à l'optimisation à utiliser une fois les sujets définis, là je m’égare !

 

N’oublie pas de vérifier la pertinence de ton mot-clé (merci, Google de ton aide quand tu affiches le nombre de résultats !). Parfois certaines idées de sujets d’articles nous semblent excellentes et pourtant, le mot-clé choisi ne totalise aucune ou peu de vues mensuelles sur Google. Il te sera donc impossible de générer du trafic organique sur le site web grâce à ce contenu.

 

Réalise une analyse concurrentielle

Enfin, ne te crois pas immoral si tu plonges le nez dans les sites des concurrents pour analyser leur stratégie SEO et leurs contenus. Tu veux une bonne idée ? Inspire-toi des points forts et améliore les points faibles que tu trouves dans leurs articles de blog ! C’est l’une des grandes règles du marketing de contenu : proposer de meilleurs articles que la concurrence.

 

N’oublie pas les mots-clés à longue traîne, moins concurrentiels. À eux seuls, ils représentent près de 80% du trafic organique sur un site web ! Pour connaître le niveau de difficulté concurrentielle, un outil d'analyse SEO  comme Ranxplorer peut te servir.

 

Exemple : le mot « chaussures de sport » est très concurrentiel.
En revanche, si les chaussures recherchées sont pour le baseball, tu as tout intérêt à te positionner sur un mot moins concurrentiel et plus ciblé.

Concurrence pour "Chaussures de sport" source : Ranxplorer.com
Concurrence pour "Chaussures de sport" source : Ranxplorer.com
Concurrence pour "Chaussures de baseball" source : Ranxplorer.com
Concurrence pour "Chaussures de baseball" source : Ranxplorer.com

Remarque au passage ce que m’indique mon petit outil Keyword Everywhere… intéressant, non ?

 

Choisir les bons mots-clés pour son article de blog ou sa page web est donc essentiel pour attirer l’internaute... mais ça ne suffit pas.

 

Ainsi, si ton client est un grossiste de chaussures, et que tu optimises tes articles sur des mots-clés liés aux chaussures mais inadaptés à sa cible, les particuliers qui cherchent des chaussures vont tomber sur ton client. 

Le mot-clé n’aura pas joué le rôle escompté, il augmentera le trafic de ton client sans faire bouger son chiffre d’affaires… et ça lui demandera peut-être même du travail supplémentaire inutilement !

 

Or rappelle-moi le but principal de la rédaction web ? Permettre à ton client de mieux/plus vendre !

 

C’est là que ton travail sur le persona va te servir ! Et c’est encore Google qui va t’aider. Google analytics te donne des statistiques sur ton audience et la Google search console t’indique quels mots et requêtes ont amené les internautes sur les pages et articles de blog de ton site.

 

Analyse l'intention de recherche pour bien orienter tes sujets de rédaction

L'intention de recherche, tu dois d'abord la comprendre puis apporter à l'internaute précisément ce qu'il attend.

 

Quand ta cible tape une requête dans un moteur de recherche, elle vise une réponse précise.

 

Est-ce pour lire la page d’un site spécifique ? Pour acheter ? Pour s’informer de manière générale ? Comparer des produits et connaître les avis clients ?

L’état d’esprit qui pousse les lecteurs à saisir leur requête est appelé l’intention de recherche.

 

 

 

 Il est fondamental d'avoir une vision précise de cette intention pour y répondre. Quel type de contenu s'attend exactement à trouver le lecteur en tapant une requête ? Tu l'as trouvé ? C'est ça que tu dois écrire ! Si l'internaute cherche des conseils, rédige un article qui lui donne des conseils. Si l'internaute veut acheter un produit, garde ce mot-clé pour une page de vente ou une fiche-produit. Chaque page d'un site web doit répondre à l'intention de recherche du lecteur.

Quelles méthodes pour analyser l'intention de recherche ?

Il existe différentes techniques. 

La plus simple : taper la requête dans Google et scruter ce qui ressort dans les premiers résultats. La SERP t'indique ce que l'algorythme comprend derrière la requête.

 

Ensuite, un outil de référencement peut t'apporter des informations complémentaires. Par exemple Answer the Public qui renvoie sous forme d'image, une liste des questions des internautes. Tu as aussi Also Asked.

 

Enfin, pour être certain de taper dans le 1000, plus tu varieras tes sujets d'articles, plus tu répondras à l'interminable liste de requêtes que lance l'internaute. Fais alterner les sujets qui : 

  • expliquent "comment" (how to) ;
  • comparent (avantages/inconvénients de produits similaires) ;
  • apportent des informations enrichissantes...

Et n'hésite surtout pas à être novateur dans la façon de traiter tes sujets, à apporter un peu de fraîcheur sur le web ! Le blog du site Wordpress ou tout autre CMS pour lequel tu rédiges doit se distinguer des autres sites web du même domaine ou de la même thématique. Et ça, ça plaît énormément aux lecteurs.

 

Pour trouver un bon sujet de rédaction, tu as la triade persona / mots-clés / intentions de recherche... mais pas que !

N’oublie pas, non plus, que la saisonnalité et l’actualité sont de formidables terreaux dans lesquels germent les graines des sujets de rédaction. 

Appuie-toi sur la saisonnalité pour trouver tes sujets

On parle des « marronniers », car ils reviennent régulièrement : bientôt le Black Friday ? Pourquoi ne pas intégrer une newsletter dédiée au vendredi noir ? En décembre, c’est le moment d’évoquer Noël.

Et quand la St-Valentin arrive… ça tombe bien, tu as un client dans le secteur fleurs ! Autant d’idées d’articles à traiter pour augmenter le trafic sur son site web.


N’oublie pas de proposer des sujets de circonstance. Tu peux d’ailleurs prévoir ces articles dans ton calendrier éditorial, car ce sont des événements prévisibles.

 

D'ailleurs, une bonne idée pour améliorer le référencement naturel d’un article et plaire à Google : note l’année dans ton titre d’article et dans son contenu. Il ne te restera plus qu’à faire évoluer cet article chaque année.

 

Suis de près l'actualité pour faire vivre tes sujets de rédaction

Rédiger des articles sur des sujets d’actualité, c’est l’occasion de faire preuve de réactivité et le plein d'idées. Tu n’imagines pas tout ce que j’ai pu écrire pendant le premier confinement, quand tout le monde s’interrogeait sur son quotidien et sur ses droits.

La crise sanitaire a au moins eu un aspect positif : être une réelle source d’inspiration ! C’est fou le nombre d’idées que j’ai pu avoir durant cette période ! J’ai pu traiter la même actualité sous des angles variés en fonction du secteur des clients, rien qu'en respectant chaque étape de ce guide. Aucun de mes articles ne se ressemblait !

 

Une fois le sujet de ton contenu web correctement choisi, tu n’as plus qu’à choisir un bon titre d'article et rédiger ton article vite et bien !

 

Et toi ? Tu as des idées ? Comment prépares-tu tes sujets d’articles de blog ?

 

Si tu hésites encore ou si tu es constamment en manque d’inspiration, sache qu’il existe une excellente formation en rédaction web, Rédaction Web Level up, qui commence justement par-là ! L'intention de recherche, les mots-clés, Wordpress... c'est essentiel de les comprendre avant de commencer à rédiger un contenu !

 

 


 

Emma Ménébrode - Rédactrice et correctrice

Écrire commentaire

Commentaires: 0

FRANCE

 

Un Article pour le Web

Agence éditoriale web et rédacteurs web freelance

 

54, rue Principale

57480 Haute-Kontz

France

 

+33 (0)7 62 14 0988

+33 (0) 3 82 59 03 24

contact@unarticlepourleweb.fr

 Grand-Duché de Luxembourg

 

Digitext sàrl

Agence éditoriale web et formation en rédaction web au Luxembourg et en ligne.

 

9-11, rue Louvigny

 L-1946 Luxembourg

Grand-Duché de Luxembourg

 

+352 691 127 687

Audrey@digitext.lu