Comment réaliser un audit de contenu de votre site web ?

faire un audit de contenu

L’audit de contenu est une étape phare, pour donner un nouvel élan à votre stratégie de content marketing. La réalisation d’un audit éditorial permet de vous assurer que, votre création de contenu est toujours alignée avec vos objectifs. C’est également l’occasion de vérifier si, votre contenu éditorial répond à l’intention de recherche de vos potentiels clients. Dans ce guide, apprenez pas à pas : pourquoi et comment analyser le contenu d’un site web ? Découvrez également les métriques à analyser, ainsi que les outils SEO à utiliser pour vous faciliter la tâche.

 

Qu'est-ce qu'un audit de contenu ?

L’audit de contenu est aussi couramment appelé « audit sémantique ». Il s’agit d’un outil d’amélioration incontournable, dans le cadre d’une stratégie d’inbound marketing. Ce type d’audit consiste à dresser un état des lieux de l’ensemble des URL d’un site web, afin d’en analyser les performances. La première qualité d’une stratégie de contenu efficace est de ne pas être figée dans le temps. Vos concurrents progressent, l’intention de recherche et les algorithmes de Google changent. Seule une analyse régulière du contenu de votre site web peut vous permettre de garder une longueur d’avance. 

En résumé, un audit de contenu sert à :

 

  • identifier les points forts de votre stratégie de contenu et les consolider ;
  • lister les points faibles de votre stratégie éditoriale pour les transformer en forces ;
  • faire le tri des pages et des articles de votre site pour optimiser votre budget crawl.



Comment réaliser un audit de contenu ?


Afin de faciliter la réalisation de votre audit de contenu, il est recommandé de suivre sept étapes essentielles :

  1. Définir les objectifs et les métriques associées.
  2. Dresser un inventaire du contenu existant.
  3. Collecter et analyser les métriques.
  4. Organiser les contenus par affinité sémantique.
  5. Trier les contenus en fonction de leur niveau de performance.
  6. Élaborer un plan d’actions et définir des critères de priorisation.
  7. Suivre les indicateurs et ajuster la stratégie de contenu.   

Étape 1 : Définir vos objectifs et les métriques associées

Avant de vous jeter la tête la première dans votre audit de contenu, prenez le temps de définir clairement vos objectifs. Un objectif doit toujours être spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel (c’est ce qu’on appelle un « objectif SMART »).

Souhaitez-vous :

  • améliorer votre positionnement SEO sur des requêtes clés ?
  • booster l’engagement de votre audience sur votre site web ?
  • augmenter le taux de conversion sur votre site e-commerce ?
  • générer des prospects grâce à votre site internet ? 

Une fois cette étape finalisée, vous allez devoir aligner vos objectifs avec les métriques les plus pertinentes. Les métriques de contenu sont regroupées en quatre catégories différentes : 

 

  1. les métriques de résultats SEO : le trafic SEO, les mots-clés positionnés et leur classement, le nombre de backlinks, etc. ;
  2. les métriques de comportement utilisateur : le taux de rebond, la durée moyenne par session, le nombre de pages par session, etc.
  3. les métriques d’engagement : le nombre de partage, le nombre de likes, les commentaires, etc.
  4. les métriques de vente : le nombre de leads, le ROI, le taux de conversion, etc.  

Étape 2 : Dresser un inventaire du contenu existant

L’inventaire du contenu consiste à répertorier l’ensemble des URL de votre site web (articles de blog, landing pages, pages de site, etc.). Pour ce faire, vous allez devoir utiliser un outil de crawl SEO (exemples : Screaming Frog ou Xenu). Celui-ci va analyser le contenu d’un site web et mettre en lumière la structure de chaque URL. Vous y trouverez notamment les caractéristiques suivantes :

 

  • le code de statut http : il permet de vérifier si une page est bien indexée ou si elle présente un code erreur ;
  • les métadonnées (title, meta description, balise Hn) : afin de contrôler leur présence, détecter les doublons et vérifier leur optimisation ;  
  • le nombre de mots : la longueur du contenu permet de comparer avec la concurrence ou bien de savoir si un sujet a été suffisamment développé ;
  • le nombre de liens internes et externes : en vue de l’optimisation du maillage interne et externe.

Étape 3 : Collecter et analyser les métriques

La collecte et l’analyse des métriques sont sûrement les étapes les plus fastidieuses d’un audit de contenu. La complexité de la récolte réside dans le fait que, les données proviennent de sources différentes. À moins d’avoir recours à un outil d’audit de contenu payant (exemples : Semrush ou My Ranking Metrics), vous allez devoir ajouter manuellement les données à votre tableur. Les principales sources pour collecter et analyser les métriques sont :  

  • Google Analytics ;
  • Google Search Console ;
  • les rapports d’analyse des différents réseaux sociaux.

À ce stade de l’audit éditorial, vous devriez avoir un tableur avec une ligne par URL et une colonne séparée comprenant :

 

  • les informations de bases (date de publication, nombre de mots, auteur du contenu) ; 
  • les métadonnées (title, meta description, H1) ; 
  • le type de page (article de blog, landing page, page web, lead magnet, etc.) ; 
  • les détails de la page (liens externes, liens internes, vidéos, photos) ; 
  • les métriques sélectionnées.

Étape 4 : Organiser les contenus par affinité sémantique

La solution pour ne pas se noyer dans l’information est de faire preuve d’organisation. La méthode la plus simple et efficace est de regrouper les contenus avec un univers sémantique commun (un onglet correspond à une thématique).

 

La structure en silo thématique consiste à compartimenter les différents contenus d’un site, en fonction du champ sémantique employé. Cette technique permet notamment de :  

 

  • avoir une vue d’ensemble des sujets traités pour chaque thématique ;
  • détecter des problèmes de cannibalisation de mots-clés (lorsque plusieurs pages sont en concurrence sur le même mot-clé) ;
  • trouver des opportunités de contenu éditorial ; 
  • optimiser votre stratégie de maillage interne.


Réaliser un audit de contenu

Étape 5 : Trier les contenus en fonction de leur niveau de performance

Cette cinquième étape est assez similaire à un grand nettoyage de printemps. Elle consiste à trier et filtrer les contenus, afin de ne conserver que les plus performants et ceux avec du potentiel à exploiter. À l’aide de Google Analytics et de la Search Console, vous allez analyser les performances de chaque URL. En fonction des résultats, vous allez leur attribuer un statut : garder, optimiser, actualiser ou supprimer. 

Garder

Les contenus les plus performants sont conservés et ne nécessitent pas de mise à jour. Pour être performant, un contenu doit être pertinent aux yeux de Google. N’hésitez pas à exploiter dans votre stratégie de content marketing, les thématiques qui intéressent le plus les internautes.

Optimiser

Parfois, quelques modifications peuvent suffire à apporter de la valeur ajoutée à une page déjà bien positionnée. Il peut s’agir de :

 

  • optimiser les balises HTML ;
  • rajouter du texte pour étayer ses propos ;
  • enrichir la sémantique d’une page.

Actualiser

Certains contenus informatifs peuvent contenir des informations obsolètes (statistiques, chiffres, etc.). Pensez à les mettre à jour. 

Supprimer

L’audit de contenu est un formidable outil pour identifier les rebuts. Grâce à l’inventaire de vos contenus, vous allez pouvoir faire la chasse aux : 

  • pages zombies (ce sont les pages anciennes qui génèrent un trafic quasi nul) ; 
  • contenus obsolètes (exemple : une landing page liée à une campagne marketing) ;
  • pages cannibalisées (autrement dit en concurrence entre elles).

 

Dans un premier temps, assurez-vous que ces pages ne présentent aucune possibilité d’amélioration. Si la mise à jour des contenus prend trop de temps ou ne répond pas à vos objectifs, alors supprimez-les. Dans certains cas, il sera possible de fusionner plusieurs articles pour n’en former qu’un seul. Avant de supprimer une page web, n’oubliez pas de la désindexer, puis de mettre en place une redirection 301 (de préférence vers une page similaire).

Étape 6 : Élaborer un plan d'actions et définir les critères de priorisation

La phase de diagnostic est enfin terminée. Il est temps pour vous de passer à l’action. Pour ce faire, vous allez élaborer un plan d’actions. Pour chaque URL, vous allez devoir renseigner :

  • le niveau de priorité ; 
  • la personne en charge de l’exécution ;
  • les différents types d’actions à réaliser.  

Les actions prioritaires sont celles qui prennent peu de temps et permettent d’atteindre ses objectifs rapidement. 

Étape 7 : Suivre les indicateurs et ajuster la stratégie de contenu

Après la mise en place des actions, il ne faut surtout pas penser que l’audit éditorial est terminé. À quoi bon mettre en place des actions, si vous ne contrôlez pas leur efficacité. Dans toute stratégie, il est important d’assurer un suivi des métriques et de procéder à des ajustements si nécessaire. Une veille bien organisée permet d’être plus réactif et rend les futurs audits de contenu moins fastidieux. 

En conclusion, l’audit de contenu est une procédure indispensable pour évaluer la qualité du contenu d’un site web. Si son déroulement peut s’avérer complexe et long, il n’en reste pas moins le meilleur allié dans une stratégie éditoriale. Un tel diagnostic peut être réalisé en interne, à condition d’avoir les outils SEO et les ressources humaines nécessaires. La plupart des entreprises n’hésitent pas à faire appel à un professionnel (agence éditoriale, consultant freelance), afin de se concentrer sur leur cœur de métier.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    roi du seo (jeudi, 30 juin 2022 15:11)

    Excellent article sur l'audit de contenu�

FRANCE

 

Un Article pour le Web

Agence éditoriale web et rédacteurs web freelance

 

54, rue Principale

57480 Haute-Kontz

France

 

+33 (0)7 62 14 0988

+33 (0) 3 82 59 03 24

contact@unarticlepourleweb.fr

 Grand-Duché de Luxembourg

 

Digitext sàrl

Agence éditoriale web et formation en rédaction web au Luxembourg et en ligne.

 

9-11, rue Louvigny

 L-1946 Luxembourg

Grand-Duché de Luxembourg

 

+352 691 127 687

Audrey@digitext.lu