· 

Quelle protection sociale pour les freelances ?

Auto-entrepreneurs, travailleurs non-salariés (TNS), chefs d’entreprise… Vous faites partie des travailleurs indépendants. En vous mettant à votre compte, vous êtes affilié au régime général de la Sécurité sociale depuis janvier 2020, mais vous ne bénéficiez pas des mêmes avantages que les salariés en matière de couverture santé. Tour d’horizon sur la protection sociale pour les freelances.

Suppression du régime social des indépendants (RSI)

En janvier 2018, le régime social des indépendants (RSI) auquel les travailleurs indépendants étaient rattachés a été supprimé. Depuis le 1er janvier 2020, tous les travailleurs indépendants sont automatiquement rattachés au régime général de la Sécurité sociale. Désormais, vous bénéficiez des mêmes remboursements de vos soins par l’Assurance Maladie que les salariés, les étudiants, les familles, les seniors... l’objectif du gouvernement étant d’apporter la même protection sociale à tous les Français.

Souscrire une mutuelle santé freelance pour un meilleur remboursement de vos soins

 

Si vous êtes en bonne santé, vous n’êtes jamais à l’abri d’un coup dur (maladie, hospitalisation…) qui peut entraîner des sommes financières imprévues et conséquentes pour vous et votre famille. Cela peut nuire au bon fonctionnement de votre activité professionnelle et à l’équilibre financier de votre foyer.

 

De plus, certains soins coûtent cher et sont peu remboursés par la Sécurité sociale. Par exemple, le traitement d’une fracture de la cheville à l’hôpital peut coûter en moyenne 337,76 €. Pour cet acte médical, la Sécurité sociale rembourse seulement 159,38 €. Vous aurez donc un reste à charge de 178,38 €.

Une mutuelle santé a pour rôle de compléter le remboursement de la Sécurité sociale pour vous faire bénéficier d’une meilleure prise en charge de vos frais de santé, et ainsi réduire, voire supprimer votre reste à charge.

 

Pour reprendre l’exemple de la fracture de la cheville : avec une mutuelle à 200 %, ce soin médical vous sera entièrement remboursé (337,76 € - 178,38 € de la mutuelle santé - 159,38 € de la Sécurité sociale = 0 €). Elle permet aussi de rembourser une partie ou l’intégralité des dépenses non remboursées par la Sécurité sociale telles que les dépassements d’honoraires, les médecines douces, certains médicaments, les vaccins pour les séjours à l’étranger, etc. De plus, en souscrivant un contrat santé responsable, vous avez accès à des soins intégralement remboursés en optique, dentaire et audition grâce au 100 % Santé.



Comment trouver sa mutuelle santé ?

De nos jours, il est difficile de trouver la mutuelle santé qu’il nous convient parmi les nombreuses offres disponibles sur le marché. Pour trouver une complémentaire santé adaptée à votre profil et à votre budget, il faudrait respecter certaines étapes que l’on retrouve sur de nombreux sites à savoir :

 

  • La définition de vos besoins de santé en fonction de vos habitudes de soins : allez-vous souvent chez le médecin ? Avez-vous un traitement médical ? Est-ce que vous pratiquez régulièrement les médecines douces ? Consultez-vous des professionnels qui pratiquent des dépassements d’honoraires ? … Pensez aussi à anticiper les frais de santé imprévus pour éviter les mauvaises surprises.
  • Le tri des garanties (hospitalisation, soins courants, optique, dentaire, etc.) les plus et les moins importantes pour vous en fonction de vos besoins ciblés. N’oubliez pas de prendre en compte aussi les garanties annexes proposées par les mutuelles : tiers-payant, délais de carence, services d’assistance en cas d’hospitalisation ou d’immobilisation à domicile, réseaux de soins, téléconsultation, protection juridique et médicale
  • La mise en concurrence de différents contrats et assureurs pour les comparer et trouver le contrat qui sera le plus adapté.

 

 

 

 


Protégez-vous davantage avec un contrat de prévoyance

Votre santé n’est pas la seule chose à prendre en compte pour optimiser votre protection sociale en tant que travailleur indépendant. En effet, en cas d’accident, de maladie, d’invalidité, de perte d’autonomie ou de décès, vous devrez faire face à des pertes de revenus. Cela peut être néfaste pour la pérennité de votre entreprise et peut aussi fragiliser votre famille. Les contrats de prévoyance permettent de vous protéger contre ces aléas de la vie en vous indemnisant de différentes manières : versement d’indemnités, d’un capital, de rentes, etc.

 

Comme pour les mutuelles santé, il existe de nombreuses solutions de prévoyance. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre contrat de prévoyance :

  • Évaluez les éventuels risques liés à votre activité professionnelle : certaines professions sont plus exposées à des risques que d’autres (par exemple, un artisan du BTP a plus de chance de se blesser qu’un rédacteur web). Pensez également aux risques que vous pouvez avoir si vous vous déplacez à l’étranger.
  • Estimez le montant des indemnisations que vous pourrez avoir besoin pour couvrir l’ensemble de vos frais en cas d’arrêt de travail (factures, loyer, salaires si vous avez des salariés…).
  • Prenez compte des modalités des contrats : franchises, délais de carence, exclusions de garantie, durée et plafond des indemnités, etc.
  • Utilisez un comparateur pour mettre en concurrence plusieurs compagnies d’assurance et trouver le contrat de prévoyance le plus adapté à vos besoins et à votre budget.

 

 

 

 

 

Sachez que certaines mutuelles santé proposent des garanties de prévoyance, en plus des remboursements de vos frais de santé. Dans ce cas, il n’est pas forcément nécessaire de souscrire un contrat de prévoyance en plus. N’hésitez pas à faire un point avec votre assureur pour obtenir toutes les informations nécessaires.

 

Vous êtes TNS ? Pensez à la loi Madelin !

Afin de favoriser la protection sociale des travailleurs indépendants, le gouvernement a mis en place la loi Madelin qui concerne uniquement les travailleurs non-salariés (TNS) : dirigeants d’EURL ou d’EIRL, associés majoritaires de SARL ou de SASU.

 

Ce dispositif permet à ces indépendants de déduire de leurs revenus imposables les cotisations des contrats éligibles à la loi Madelin tels que les mutuelles santé, les contrats de prévoyance, la retraite, les garanties chômage et de perte d’emploi…

 

 

Si vous souhaitez en bénéficier, n’hésitez pas à demander à votre assureur si votre profil et le contrat que vous avez choisi sont éligibles à la loi Madelin.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

FRANCE

 

Un Article pour le Web

Agence éditoriale web et rédacteurs web freelance

 

54, rue Principale

57480 Haute-Kontz

France

 

+33 (0)7 62 14 0988

+33 (0) 3 82 59 03 24

contact@unarticlepourleweb.fr

 Grand-Duché de Luxembourg

 

Digitext sàrl

Agence éditoriale web et formation en rédaction web au Luxembourg et en ligne.

 

9-11, rue Louvigny

 L-1946 Luxembourg

Grand-Duché de Luxembourg

 

+352 691 127 687

Audrey@digitext.lu