· 

Femme freelance, une main sur le clavier, l'autre sur le fourneau ?

À une époque où le télétravail a le vent en poupe et où se détacher du monde de l'entreprise est de plus en plus fréquent, une chose me choque : la vision de la femme freelance. Trop souvent encore, l'entrepreneur homme est perçu comme celui qui fait bouillir la marmite, tandis que son équivalent féminin se contenterait d'apporter du beurre dans les épinards...

La femme devient freelance par facilité, l'homme pour le goût du défi

Selon la légende, la femme freelance travaille tout en surveillant la cuisson d'un rôti, gardant le p'tit dernier qui est malade, le tout car il faut le reconnaître, elle est multitâche   en enchaînant les séries sur Netflix.

 

Je me demande tout de même assez souvent, pourquoi quand un homme se lance dans l'aventure de l'entreprenariat, dit-on "c'est génial , quel esprit de conquérant !", alors qu'à une femme on se croit obligé d'ajouter... "c'est super pour l'organisation, avec les enfants et tout ça..." ?

 

Mais bordel, doit-on rappeler comment sont faits les enfants ? Par un homme et une femme pardi ! Si, si, l'homme est autant COUPABLE ! S'il est indépendant, lui aussi va pouvoir modeler son temps de travail pour s'occuper de ses petits... Comment ça non ? Par ce qu'il doit travailler lui, SÉRIEUSEMENT ! 

 

Voilà où le bas blesse, chez l'un ça serait sérieux, chez l'autre secondaire. Il n'y a pas que dans le monde de l'entreprenariat que ces clichés existent, en entreprise on les retrouve également. Une femme avec des enfants est une potentielle source d'ennui, alors qu'un homme marié on engage ! Et s'il est père ? Alors là, bingo ! On a trouvé quelqu'un de stable. Eh oui, Madame s'occupera de tout... Messieurs, vous venez de vous faire piéger, votre statut de mâle dominant n'est plus, vous êtes désormais des subordonnés, votre soi-disant supériorité maritale est devenue votre talon d'Achille. Vous êtes censés être DISPONIBLES... du moins pour l'entreprise.

Une jupe, un cerveau et de l'ambition

Est-il si difficile de concevoir qu'une femme ait envie de créer sa propre société ? Est-ce difficile de croire qu'elle peut effectuer son travail sérieusement sans être subordonnée à un quelconque chef ? Croyez-vous vraiment que 40% des entreprises individuelles françaises, c'est à dire celles qui ont été créées par des femmes, ont vu le jour par souci de "facilité" ? Pensez-vous réellement qu'il est moins risqué pour une femme que pour un homme de ne pas percevoir un salaire fixe chaque mois ? Non. 

 

Si on accepte qu'un être humain né de sexe féminin puisse avoir de l'ambition, on peine souvent à croire qu'il s'en donne les moyens. Porter une jupe ne veut pas systématiquement dire "être soumise sans cesse à des choix cornéliens" ! Non, nous n'avons pas à choisir entre élever des enfants et mener une carrière productive et épanouissante. Non, nous n'allons pas faire faux bon au dernier moment pour "raison familiale". Non, nous ne sommes pas des moitiés d'entrepreneurs ! Pour les enfants des femmes freelances aussi il existe des crèches, des nourrices, des écoles, nos enfants ont même des grands-parents qui parfois s'en occupent et un père qui s'implique ! 

 

Heureusement, alors qu'une certaine presse tend à véhiculer des clichés, les magazines économiques apportent de plus en plus de visibilité aux femmes qui entreprennent. Si le secteur des services aux entreprises est toujours celui où l'on retrouve le plus d'entre-elles, d'autres s'imposent et réussissent dans le secteur des nouvelles technologies. Créatrices de start-up, expertes de la communication, influenceuses... aujourd'hui, chez les jeunes entrepreneurs de moins de 30 ans qui vont faire parler d'eux cités par le Business Insider, les femmes sont très bien représentées !  Et ça, ça fait un bien fou !

Pour aller plus loin

Et pour le fun !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

 

 

Audrey Clabeck

Rédactrice Web et Copywriter Freelance

Un Article pour le Web

 

54, Rue Principale

57480 Haute-kontz

france

 

+33 (0)3 82 59 03 24

+33 (0)7 62 14 09 88

contact@unarticlepourleweb.fr