· 

15 KPI à suivre pour votre blog

15 KPI pour blog professionnel
Le terme de KPI est un acronyme anglais signifiant key performance indicator.

Vous cherchez à savoir si votre blog professionnel est performant ? Pour cela vous devez définir des KPI (Key Performance Indicator) qui vous permettront d’analyser différents paramètres en lien avec le trafic et les interactions sur vos pages web. Dans cet article nous vous expliquons ce qu’est un KPI et quels sont les indicateurs clés de performance à suivre pour votre blog.

Qu’est-ce qu’un KPI en marketing digital ?

Un KPI en marketing digital est un indicateur de performance en lien avec les objectifs visés par votre stratégie de content marketing ou votre stratégie commerciale. Un bon indicateur de performance pour un blog est donc un élément dont vous allez pouvoir tirer des données chiffrées qui vous renseigneront sur l’efficacité de votre stratégie de contenu.

 

En blogging, les KPI sont utiles, car ils vous permettent de voir quels sont les articles de blog qui fonctionnent et ceux qui ne remportent pas ou peu de succès. Sur base de ces données, vous serez en mesure de piloter votre stratégie de contenu afin qu’elle performe d’un point de vue SEO et engagement des visiteurs qui consultent votre site web.

15 KPI à suivre pour votre blog

  • Le nombre de pages vues
  • Le taux de rebond
  • Le nombre de visiteurs uniques
  • Le temps passé sur la page
  • Le nombre de pages vues par visiteur
  • Le nombre de partage sur les réseaux sociaux
  • Le trafic organique
  • Le nombre de vues par article
  • Le taux de conversion
  • Le nombre de sessions
  • Le nombre d’abonnés à la newsletter
  • Le positionnement des pages dans les SERP
  • Les sources de trafic
  • Les mots-clés qui génèrent du trafic
  • La localisation des visiteurs



1. Le nombre de pages vues

Le KPI « nombre de pages vues » de votre site internet en général et de votre blog en particulier indique le total de pages consultées par les visiteurs de votre site web sur une période donnée. Vous pouvez prendre connaissance de cet indicateur de performance sur votre CMS, sur Google Analytics ou encore avec un outil SEO.

Comment consulter le nombre de pages vue sur Google Analytics ?

Rendez-vous dans la section « Quelles pages vos utilisateurs visitent-ils ? » de Google Analytics. Vous aurez la possibilité de consulter ce chiffre pour la journée, pour hier, pour une période définie : 7, 28 ou 90 derniers jours, d’autres plages prédéfinies ou personnalisées…

rapport du nombre de visitées sur Google analytics
Le rapport sur les pages visitées par les internautes permet de voir quelles sont les pages qui générent le plus de trafic.

Le rapport sur les pages de Google Analytics

Le rapport de pages vues de GA vous renseignera sur différents indicateurs de performance en lien avec vos pages web comme :

  • Le nombre de pages vues
  • Le nombre de vues uniques
  • Le temps moyen passé sur la page
  • Le nombre d’entrées sur votre site internet par page
  • Le taux de rebond
  • Le nombre de sorties de votre site par page
  • La valeur de la page

2. Le taux de rebond

Le taux de rebond indique le nombre de visiteurs qui sont arrivés sur l’un de vos articles de blog, l’ont consultée et ont quitté votre site dans la foulée. Il s’exprime en pourcentage. L’idéal est d’avoir un taux de rebond faible, ce qui est un signe de l’engagement des lecteurs. Cela indique qu’ils ont trouvé votre contenu intéressant et ont décidé de lire d’autres contenus ou mieux, de télécharger un lead magnet, de vous contacter, d’acheter un produit ou de s’inscrire à votre newsletter…

 

Un excellent taux de rebond se situe entre 26 et 40 %. Au-delà de 70 %, on peut parler de mauvais taux de rebond. Sachez aussi que le support de consultation impacte le taux de rebond : la navigation mobile engendre un taux de rebond plus élevé que la navigation sur ordinateur.

Comment diminuer le taux de rebond ?

Pour diminuer le taux de rebond, il n’y a pas de secret, créez du contenu qui plaît à vos lecteurs. Offrez-leur des articles de blog avec une vraie valeur ajoutée. Un conseil, pensez à bien respecter l’intention de recherche pour être certain d’apporter une réponse ou une information pertinente à l’utilisateur.

3. Le nombre de visiteurs uniques

Le nombre de visiteurs uniques sur Google Analytics vous indique le nombre d’internautes qui ont consulté votre site ou votre blog. Ce chiffre indique recense le nombre exact de visiteurs sur une période donnée, indépendamment du nombre de fois où ils sont venus consulter l’un de vos contenus. C’est un KPI de blog intéressant, car il vous donne une idée de la taille de votre audience.

4. Le temps passé sur une page

Temps passé sur une page web selon Google Analytics
Le temps passé sur une page web permet de définir si le contenu intéresse les internautes

Cet indicateur de performance vous indique le temps de consultation moyen d’un internaute sur une page. Plus il est élevé, plus votre contenu est susceptible d’avoir intéressé le lecteur. Le temps passé par session est à pondérer par rapport à la longueur du contenu publié ou du type de contenu.

 

Les visiteurs de votre blog professionnel quittent l’une de vos pages trop rapidement ? Il se peut qu’ils trouvent le contenu peu pertinent par rapport à leur recherche, que votre introduction ne respecte pas le principe de la pyramide inversée ou encore qu’elle ne donne pas envie de lire la suite de votre article.

5. Le nombre de pages vues par visiteur

Le nombre de pages vues par visiteur vous permet de savoir si un visiteur consulte une seule page et quitte votre site internet ou s’il en consulte plusieurs. Ce KPI de blog est intéressant mais peut induire en erreur. En effet, un lecteur peut quitter votre site après avoir consulté un seul article, car il a trouvé l’information dont il avait besoin. Il se peut aussi qu’il quitte votre site web, car le contenu ne répondait pas à ses attentes. Soyez donc vigilant avant de tirer des conclusions hâtives.

6. Le nombre de partages sur les réseaux sociaux

Cet indicateur de performance est intéressant, car il permet de mesurer l’engagement de vos lecteurs. Il vous indique s’ils jugent votre contenu suffisamment bon pour être partagé. Plus le nombre de partages sur Facebook, Twitter, LinkedIn est élevé, plus vous gagnez en visibilité auprès de l’audience de vos lecteurs. Si votre ligne éditoriale et votre stratégie de contenu attirent un lectorat ciblé, grâce à leurs partages, vous toucherez de probables nouveaux lecteurs sur votre blog professionnel.

7. Le trafic organique

Vos articles de blog sont-ils optimisés ? Si c’est le cas, la part de trafic organique ou seo sur votre site web devrait être importante. Cela signifie que vos contenus web ressortent sur des requêtes tapées par les internautes sur les moteurs de recherche. Plus votre trafic SEO est bon, moins vous avez besoin de faire des actions pour drainer des visiteurs sur votre site internet. Vous pourrez donc diminuer le montant de vos campagnes SEA sur Google Ads, Facebook Ads…

8. Le nombre de vues par article

Quels sont les articles qui génèrent le plus de visites sur votre site web ? Ce KPI est important, car il vous indique quelles sont les pages qui vous amènent le plus de visiteurs et celles qui vous en amènent le moins. C’est un bon indicateur de performance qui vous aidera à décider si oui ou non, vous devez changer de stratégie de publication. Vous pourrez consulter le nombre de visites pour chacune de vos pages web et articles de blog. Mais attention, si les pages qui drainent le plus de trafic sur votre site web ne sont pas des pages qui vous aident à atteindre vos objectifs commerciaux ou de génération de leads, il va falloir penser à publier plus de contenus qui intéressera des visiteurs plus avancés dans l’entonnoir de vente.

9. Le taux de conversion

Le taux de conversion d’un site web est un indicateur à garder à l’œil, car il vous renseigne sur les contenus qui incitent à l’action ou pas.

Une conversion en marketing digital est une action réalisée par l’internaute :

  • L’achat d’un produit
  • L’inscription à une newsletter
  • La demande d’un devis
  • Le partage sur un réseau social
  • La consultation d’un autre contenu (une landing page par exemple)
  • L’inscription à une période d’essai à un outil

10. Le nombre de sessions

Suivre le nombre de sessions sur votre blog va vous permettre de suivre le trafic total engendré par votre site web. Contrairement au nombre de visiteurs uniques, le KPI « Nombre de sessions » va tenir compte de toutes visites réalisées par chaque internaute consultant l’une de vos pages ou de vos articles de blog. 

11. Le nombre d'abonnés à la newsletter

Certains contenus sont plus propices à générer des inscriptions à votre newsletter, par exemple :

  • Un livre blanc ;
  • Une formation gratuite ;
  • Un webinaire ;
  • Une masterclass...

Si le nombre d'abonnés à votre newsletter via certains de vos formulaires vous semble peu élevé, contrôlez les points suivants en vous posant ces questions :

  • Le design du formulaire est-il attractif ?
  • Le formulaire est-il intégré suffisamment haut dans la page ?
  • Le code est-il correct ?
  • Le lead magnet est-il cohérent par rapport au contenu ?
  • Avez-vous suffisamment communiqué sur l'évènement ?

12. Le positionnement des pages dans les SERP

Le positionnement d’une page sur les SERP (pages de résultats des moteurs de recherche) est un KPI important à suivre, car cela vous permettra d'analyser l’efficacité de votre stratégie SEO. En effet, plus votre page sera positionnée haut dans les SERP, plus vous aurez de chances de générer du trafic qualifié sur votre site internet. Eh oui, toutes les visites ne se valent pas, c'est pourquoi vous devez impérativement surveiller le positionnement des pages les plus importantes pour votre activité, c’est à dire, les pages qui traitent les requêtes liées à une intention d'achat.

13. Les sources de trafic

Les différentes sources de trafic sur un site web
Le rapport sur les 5 sources de trafic permet de connaître d'où proviennent les visites sur un blog pro

Il existe 5 sources principales de trafic :

  • Le trafic direct : Cela signifie que les internautes ont saisi l’URL de votre site internet dans la barre d’adresse de leur navigateur. En général, il s'agit de visiteurs qui connaissent déjà votre marque : clients, lecteurs fidèles, membres de votre communauté...
  • Le trafic organique : Il s'agit du trafic que vous générez grâce à votre référencement naturel, c’est-à-dire sans payer.
  • Le trafic social : Lorsque vous publiez un nouvel article ou une nouvelle page sur votre site, vous pouvez le partager sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram…) afin d’amener plus de trafic vers votre site. Certains de vos contenus comme vos descriptions de vidéos YouTube peuvent également générer du trafic sur votre blog.
  • Le trafic referral : Il s'agit du trafic généré par les liens pointant vers vos pages web : les backlinks. Plus vous avez de backlinks de qualité, plus votre site web sera considéré comme pertinent par les moteurs de recherche et mieux il sera positionné.
  • Le trafic mail : L'intégration de liens vers votre blog dans vos newsletters et un excellent moyen d'acquérir plus de vues.

14. Les mots-clés qui génèrent du trafic

Une fois que vous avez identifié les mots-clés intéressants pour votre activité, il faut vérifier si ces derniers génèrent du trafic sur votre site web. Pour cela, vous pouvez utiliser Google Analytics et naviguer jusqu’à l’onglet « Acquisition » puis « Tout le trafic » et enfin « Mots-clés ».

15. La localisation des visiteurs

Si vous comptez sur le référencement local pour toucher vos clients, le KPI lié à la localisation est important pour vous, surtout si vous avez un ou des points de vente physiques. Vérifier si le trafic de votre site web provient de villes proches de votre établissement vous renseigne sur la possibilité de draîner des clients en boutique grâce à votre blog professionnel.

Un blog professionnel performant est un blog qui sert vos intérêts commerciaux. Aussi lors de la création de votre planning éditorial, optez pour une stratégie de référencement naturel pertinente. Pour cela, pensez à faire une recherche de mots-clés SEO autour de requêtes qui généreront des conversions. N’oubliez pas de créer des liens entre vos contenus et de mettre en place une stratégie de backlinks. Pensez aussi à vérifier la position de vos articles de blog et pages web sur les requêtes. Enfin, analysez régulièrement les résultats de votre stratégie de contenu en vous basant sur les KPI important pour votre activité.


Devenue rédactrice web freelance en 2014, Audrey Clabeck a créé son agence de content marketing & SEO en 2019. Elle est également formatrice en rédaction web.

 Sur Un Article sur le Web, elle publie ses conseils en rédaction web, en SEO et parle de content marketing.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

FRANCE

 

Un Article pour le Web

Agence éditoriale web et rédacteurs web freelance

 

54, rue Principale

57480 Haute-Kontz

France

 

+33 (0)7 62 14 0988

+33 (0) 3 82 59 03 24

contact@unarticlepourleweb.fr

 Grand-Duché de Luxembourg

 

Digitext sàrl

Agence éditoriale web et formation en rédaction web au Luxembourg et en ligne.

 

9-11, rue Louvigny

 L-1946 Luxembourg

Grand-Duché de Luxembourg

 

+352 691 127 687

Audrey@digitext.lu